Blog

Accroissement de salariés désengagés

Stress

Stress des salariés

Le nombre de salariés désengagés est passé de 10 % à 20 % en moins de dix années. Attention à ce désengagement chronique qui traduit bien un profond mal-être des employés dans les entreprises et qui doit être traité au plus vite. Les cas de burn-out, bore-out et maintenant brown-out, augmentent dans toutes les entreprises, de la PME aux grands groupes industriels.

Alors, plutôt que d’entrer dans une action curative, souvent longue et onéreuse, il est parfois plus utile et efficace de mettre en place un plan prévention de des risques psychosociaux que vous pourrez réaliser de la manière suivante :

1. Faîtes poser un diagnostic

Cette étape est essentielle, il vaut mieux la confier à un consultant extérieur car il gardera une objectivité de vue et recueillera plus facilement les informations auprès des salariés.  On va d'abord déterminer l’I2ST, chercher à savoir quelles sont les sources de stress dans l’entreprise, déceler la catégorie de salariés la plus touchée et pourquoi elle l'est, puis identifier les dysfonctionnements dans l’organisation.

L’objectif est là aussi de comprendre le contenu des tâches affectées aux salariés, les limites de responsabilités attribuées, les moyens dont ils disposent pour les effectuer et les difficultés qu’ils rencontrent pour les réaliser.                                      

Lors de chacune de mes missions, je constate l’implication mais aussi le soulagement des salariés qui répondent à mes questions. Outre le fait de pouvoir s’exprimer librement, c’est en effet souvent un bon moyen de chercher à crever les abcès et à dire les choses, sans risque de sanction.

2. Participez à la restitution des résultats

Le fait d’avoir pu s’exprimer librement face à un consultant externe à l’entreprise doit être accompagné d’un compte-rendu interactif avec l’ensemble de l’équipe. A ce stade, je propose souvent à mes clients « une mise au vert » avec la direction et ses équipes ; En effet, outre la présentation du diagnostic, c’est aussi une excellente façon de se retrouver ensemble et de s’exprimer différemment.

3. Mettez en œuvre le plan d’action

Des actions bien identifiées, concrètes et planifiées sont ensuite définies et des « groupes projets » sont mis en place pour travailler sur chaque thème identifié (conditions de travail, rythme et responsabilités, organisation et communication, pratiques managériales, …)

4. Suivez les actions et mesurez les résultats

Sans mesure, l’action n’a pas de sens. Hormis les actions définies qui seront suivies par le consultant et/ou les groupes projets, une analyse exhaustive des sources de stress devra être faite plusieurs fois dans l’année avec la mise en place d’indicateurs, (évolution du turn-over, du nombre d’arrêts maladie, des accidents de travail, …)

On le sait, le stress est le mal du siècle. Je ne pense pas qu’il y ait « un bon » ou un « mauvais stress ». Il y a en revanche des organisations, des modes de fonctionnement et des pratiques managériales qu’il faut repenser dans bon nombre d’entreprise. Il en va de l'engagement des salariés.

D’autres chroniques

« Tout va bien, je n’ai besoin de rien »

Le dirigeant qui pense que tout va bien

Ce chef d’entreprise me mit tout de suite à l’aise « Vous savez, pour moi, les consultants et autres conseils, ça ne sert à rien… »

Lire la suite

Le stress m’a tue(r)

Stress au travail

D’après un récent sondage BVA, 75 % des salariés déclarent que le stress au travail à une incidence directe sur leur santé.

Lire la suite

120 salariés en pleine nature avec moi

Mise au vert des salariés

Tout va tellement vite actuellement, les choses s’enchainent les unes aux autres, on n’a plus le temps de se parler, il faut agir vite !

Lire la suite

En donnant votre accord, vous acceptez l’utilisation, de la part de ce site et de tiers, de cookies à des fins de statistiques, mesure d’audience et segmentation. Pour en savoir plus