Blog

Le bien-être des salariés : un enjeu stratégique majeur

Bien-être

Bien-être en entreprise

J’animais récemment une conférence à Strasbourg sur le thème du bien-être des salariés dans l’entreprise.

Cela fait maintenant quelques années que je travaille sur le sujet et conseille mes clients dirigeants d’entreprise dans une démarche opérationnelle, cohérente et qui s’appuie sur une idée simple : le bien-être des individus contribuent à la création de richesse et à la production de bénéfices, donc rend l’entreprise plus forte.

Au début de mon intervention, je rappelais une citation d’Henry Ford : « Les deux choses les plus importantes n’apparaissent pas au bilan de l’entreprise : sa réputation et ses hommes. » 

Le constat est encore plus criant actuellement, on investit de plus en plus sur des artifices « bonheuristes » tels que des cours de yoga, des toboggans, des salles de siestes, … avec, soyons clair, l’objectif d’augmenter la performance des uns et des autres en cherchant à rendre les collaborateurs heureux. Or, c’est au contraire en leur donnant les moyens d’agir que vous les rendrez performants, donc heureux. Le bonheur est une conséquence et non pas une condition pour atteindre la performance.

Je constate en effet au quotidien des dérives importantes qui affectent directement l’organisation et donc le développement des entreprises :  procédures internes lourdes et incompréhensibles, conditions de travail déplorables, horaires mal étudiés, manque de reconnaissance et  absence de valorisation des salariés, objectifs inapplicables, missions floues, locaux vétustes ou inadaptés, matériel défectueux, bruit, saleté, … tout cela provoque bien entendu du stress à tous les niveaux hiérarchiques de l’entreprise. 

Et cela coûte très cher à l’entreprise, directement et indirectement. On l’estime le coût du stress professionnel à près de 5 % du PIB de la France, soit plus de 60 milliards d’euros. 

Alors quoi faire pour réduire le coût du mal-être au travail ?

Il y a plusieurs mesures simples à mettre en place rapidement et concrètement, notamment :

  • Nommer vos managers en fonction de leurs capacités comportementales à exercer cette difficile responsabilité et non pas en fonction de leur expertise technique et ou de leur ancienneté
  • Faites attention aux silos qui se forment dans l’entreprise, c’est ensemble que vos équipes doivent travailler et non pas séparément
  • Développez les nouvelles formes de travail qui facilitent les missions telles que le télétravail ou encore les organisations en flex-office
  • Soyez attentif aux environnements ergonomiques des postes de travail : éclairage, isolation phonique, posture, matériel, équipement, …
  • Réduisez le nombre de réunions qui, pour la plupart, ne servent à rien, si ce n’est faire à faire perdre du temps à tous les participants
  • Remplacer les thèmes de formation inutiles et infantilisantes, ex. renforcer la cohésion de groupe en créant une Tour Eiffel en spaghetti …
  • Favorisez la confiance portée aux individus et réduisez les contrôles d’activités lourds sur la base de reportings incensés.
  • Laissez vos collaborateurs travailler …

D’autres chroniques

« Tout va bien, je n’ai besoin de rien »

Le dirigeant qui pense que tout va bien

Ce chef d’entreprise me mit tout de suite à l’aise « Vous savez, pour moi, les consultants et autres conseils, ça ne sert à rien… »

Lire la suite

Le stress m’a tue(r)

Stress au travail

D’après un récent sondage BVA, 75 % des salariés déclarent que le stress au travail à une incidence directe sur leur santé.

Lire la suite

Accroissement de salariés désengagés

Stress des salariés

Le nombre de salariés désengagés est passé de 10 % à 20 % en moins de dix années. Attention à ce désengagement chronique qui doit être traité au plus vite.

Lire la suite

En donnant votre accord, vous acceptez l’utilisation, de la part de ce site et de tiers, de cookies à des fins de statistiques, mesure d’audience et segmentation. Pour en savoir plus