Blog

« Tout va bien, je n’ai besoin de rien »

Anecdote

Le dirigeant qui pense que tout va bien

C’était à l’automne dernier, je rencontrais le patron de cette PME spécialisée dans le secteur du transport qui avait accepté une rencontre pour que je puisse lui présenter mon cabinet.

Il avait entendu parler de moi par le biais de l’un de ses confrères qui m'avait recommandé auprès de lui.

En arrivant sur place, ce chef d’entreprise me mit tout de suite à l’aise « Vous savez, pour moi, les consultants et autres conseils, ça ne sert à rien, ils vous expliquent tout alors qu’ils ne connaissent rien à notre métier … » Il continua de m’expliquer que la situation de son entreprise était très bonne, un carnet de commandes rempli, des marges exceptionnelles, des salariés enthousiastes et motivés, bref tout allait bien dans son entreprise.

La situation n’était en fait pas aussi florissante que cela ; après une rapide enquête que je menais, je découvris en effet que beaucoup de fournisseurs n’étaient pas réglés depuis plusieurs semaines, des clients se plaignaient de la qualité de service, les délais de livraison étaient souvent non respectés et plusieurs collaborateurs avaient démissionnés récemment.

Fort de ces informations, je relançais alors ce chef d’entreprise pour lui proposer une nouvelle rencontre et échanger avec lui sur des éléments factuels et inquiétants concernant son entreprise, notamment un turn-over anormalement élevé et lui proposer de réaliser un rapide diagnostic et un plan d’actions opérationnel.

Il refusa l’entrevue et précisa une nouvelle fois que tout allait bien, qu’il n’avait besoin de rien.

Au début de cette année, dans la rubrique « Economie » d’un grand journal régional, je lisais un article de presse qui relatait l’histoire de cette entreprise et son dépôt de bilan récent.

Cela reflète bien le désarroi dans lequel se trouvent bon nombre de chefs d’entreprise actuellement. Pas simple d'être patron de PME aujourd'hui, difficile d’avouer ses doutes et interrogations face à une situation complexe que l’on a du mal à maîtriser. Et l’issue est parfois dramatique comme pour cette entreprise.

Beaucoup de patrons en France sont encore réfractaires au consulting. C’est regrettable car certains consultants, souvent d’anciens chefs d’entreprise eux même, comprennent ces situations, savent apporter cet éclairage neutre, souvent sans concession, et proposent rapidement des solutions pour modifier l’organisation, notamment en réduisant les process inutiles, adapter les systèmes de management en identifiant les personnalités aptes à exercer la difficile fonction de manager, trouver des axes de développement qui vont booster la performance et donc de la pérennité de l’entreprise. Prendre le temps de faire le point, de réfléchir ensemble, de fixer les priorités, d’établir un plan d’actions adapté à la situation, de prendre des décisions rapidement et s’y tenir. 

D’autres chroniques

Le stress m’a tue(r)

Stress au travail

D’après un récent sondage BVA, 75 % des salariés déclarent que le stress au travail à une incidence directe sur leur santé.

Lire la suite

Accroissement de salariés désengagés

Stress des salariés

Le nombre de salariés désengagés est passé de 10 % à 20 % en moins de dix années. Attention à ce désengagement chronique qui doit être traité au plus vite.

Lire la suite

120 salariés en pleine nature avec moi

Mise au vert des salariés

Tout va tellement vite actuellement, les choses s’enchainent les unes aux autres, on n’a plus le temps de se parler, il faut agir vite !

Lire la suite

En donnant votre accord, vous acceptez l’utilisation, de la part de ce site et de tiers, de cookies à des fins de statistiques, mesure d’audience et segmentation. Pour en savoir plus